0432409767 & 0637380191 sococoon@orange.fr

L’épilation

L’épilation a connu un réel voyage au gré du temps et des voyages, des modes et des courants de pensées. Depuis les années 60, les zones épilées évoluent jusqu’à concerner de plus en plus d’hommes. C’est un moment que certains redoutent, comment So’Cocoon rend ce moment attendu ? Quelles astuces pour faciliter l’épilation ?

L’épilation, voyage au fil du temps

Epilation visage Queen Elisabeth 1er

Dès la préhistoire, les hommes et femmes se passaient le corps au silex afin de supprimer leurs poils et éviter la propagation des parasites. Alors qu’en Egypte ancienne les femmes éradiquaient poils et cheveux à la pince à épiler, la cire d’abeille ou une pâte à sucre en signe de pureté pour leurs dieux.

L’épilation pubienne était une coutume pour les femmes de la Grèce antique. Tandis qu’en Rome antique elle était intégrale, et un privilège des classes supérieures.

La Reine Elisabeth 1er en a fait une mode. Elle préconisait l’épilation des sourcils à la pince à épiler et à la base du front, le cuir chevelu était enduis d’huile de noix, d’ammoniac ou de vinaigre.

Ensuite, l’épilation disparait au profit du rasage avec l’invention du 1er rasoir par un français au 18è siècle.

Les bandes de cire feront leur apparition à partir des années 60. On privilégie alors l’épilation des jambes et des aisselles. Les deux décennies suivantes se succèderont la mode de l’épilation du maillot, puis celle du maillot brésilien.

Une épilation devenue mixte

Depuis 1990, on prône un idéal masculin dans les publicités pour des articles de mode, ou de beauté mettant en exergue des corps d’hommes épilés. Un mouvement de mode vers une épilation intégrale s’instaure.

Dans le même temps, chez les sportifs, adeptes de natation, cyclisme, lutte, etc.. on conseille une épilation afin d’éviter les frottements et le coincement douloureux des poils dans les équipements ou lors des mouvements. L’hygiène et le risque d’infections lors des accidents sont aussi des raisons qui poussent les hommes à s’épiler aussi.

Epilation torse homme

Et même pas mal !

La plupart du temps on vous dit que l’épilation n’est pas une partie de plaisir, que c’est douloureux, … Il est vrai que se faire arracher les poils provoque une sensation intense, pourtant vite oubliée, lorsque votre praticienne sait vous changer les idées. Dans une atmosphère chaleureuse, le geste efficace de votre esthéticienne et une conversation bienveillante vous permet de vivre cet instant comme un privilège.

Vous ressentez un bien-être, une sensation de netteté et de renouveau très agréable à la fin de la séance. Venez tenter l’expérience chez So’ Cocoon !

Quand faut-il s’épiler ?

Pour une épilation efficace il est préférable d’attendre que la repousse du poil soit suffisante : longueur de 2 à 5 mm minimum. Car si le poil est trop court, il ne pourra pas adhérer suffisamment à la cire. Cela équivaut à peu près à une période de latence de 3 à 4 semaines après une épilation et 2 à 3 semaines après un rasage.

Petites astuces

Qui se joue de la lune ? Il est possible de prolonger sa peau lisse en optant pour une épilation à la lune descendante. En effet, c’est comme pour les cheveux, la repousse est moins rapide.

Il est, de même, possible de ralentir la repousse en procédant à des gommages de peau réguliers.

Petit conseil

Lors de la période de vos menstruations, la peau des femmes est plus sèche et plus sensible, aussi il est préférable d’éviter de l’agresser et d’attendre un quelques jours.

Nos tarifs épilation

Pour vos rendez-vous, ce que nous aimons c’est avoir le contact avec nos clients. 

Indiquez-nous vos disponibilités vous serez rappelé très rapidement afin de vous proposer des créneaux libres correspondants.